Voyance sérieuse et psychologie ou est la frontière ?

Depuis des millénaires, la voyance fait partie de notre culture, elle subsiste dans l’inconscient collectif de chaque nation, de chaque peuple. Elle accompagné l’homme au travers de l’histoire. Depuis quelques années, la profession de voyant a connu une nouvelle envolée notamment avec les nouveaux moyens de communication par le biais du téléphone, et de forum audiotel sur des numéros en 08 92… Bien souvent vous êtes en consultation direct sans aucune attente 24/24 avec votre médium dés le début de votre appel. Penchons-nous sur le rôle social du voyant.

De plus en plus à la mode, le « coaching », méthode qui consiste à écouter, conseiller et motiver l’individu pour qu’il prenne les meilleures décisions dans sa vie, est significatif de ce que réclament les hommes et les femmes d’aujourd’hui. Une aspiration similaire à celle du consultant d’un voyant ou d’un psychologue, qui demande une écoute et une aide pour mieux appréhender sa vie. Pourtant, même s’il existe de réelles similitudes entre le cabinet d’un voyant et le divan d’un psy, il est important de rappeler ce qui sépare voyance pure… de pure psychologie., nous somme disponible pour une voyance 24/24.

voyance audiotel sans attente

Même s’il est évident qu’un voyant ne possède pas la formation et les diplômes pour s’autoproclamer psy, il est intéressent de noter des analogies entre ces deux types de consultations. Tout d’abord, l’attente et les désirs du consultant sont proches : il veut qu’on l’aide à mieux cerner les tenants et aboutissant de sa propre existence. Il a besoin notamment d’une personne aux conseils judicieux et qui possède une grande sensibilité aux émotions humaines. A la sortie de la consultation, l’objectif doit également être similaire : il faut que le consommateur reparte satisfait, avec le sentiment d’avoir progressé dans sa connaissance de lui-même. En revanche, il est important de rappeler que seuls les psychologues ont les compétences nécessaires pour recevoir des personnes souffrant d graves troubles émotionnels.

Dans les moments de profondes interrogations sur la vie, l’individu éprouve le besoin d’avouer ses doutes, ses faiblesses, voire ses erreurs à une personne digne de confiance, objective et pleine d bon sens. Qui serait assez fou pour déballer ses préoccupations intimes sur la place publique ? Le confessionnal proposé depuis des siècles par le Cleergé a su pendant longtemps répondre à sa façon à cette demande. Mais dans une société ou tout va de plus en plus vite, les religions sont parfois impuissantes pour soigner les angoisses façonnées par le monde moderne. Pour les plus rationnels, la psychothérapie peut être une aide certaine, tandis que d’autres préférons faire une démarche plus ésotérique et consulter un médium. Pour ces personnes-là, le voyant a donc des responsabilités : celle d’être un confident loyal et sincère, de redonner une confiance en soi disparue et de dénouer des conflits intérieurs.